S'abonner à ce blog par e-mail

lundi 4 avril 2016

Deux alternatives

A la fin des eighties, deux marques, Jaguar et Audi, ne sont pas tout à fait au niveau des leaders du segment premium, BMW et Mercedes. Pourtant, les XJ40 et V8 sont deux grandes routières bourrées de charme. Si elle n'étaient pas "parfaites" comme les Série 5 et autre W124, elles constituaient une alternative crédible par rapport aux références de ce segment. Pour y arriver, elles se servaient dans leur production même: le V8 de l'Audi - basée sur la 200 Turbo - étant dérivé du quatre cylindres de la Golf GTI, la XJ40 reprenant en partie le châssis de la XJ 6 de 1968... Jaguar dut aussi travailler d'arrache pied pour développer une version V12 de la XJ40, qui n'était pas prévue pour recevoir ce moteur -issu de la Type E et de la XJ12 de 1968. Depuis, Jaguar et Audi ont fait du chemin. Si Audi s'est hissé au niveau de ces fameuses rivales, Jaguar reste un (petit) ton en dessous, surtout par rapport aux volumes de vente...




 



 


























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire