S'abonner à ce blog par e-mail

vendredi 7 octobre 2016

Premium... mais pas toujours belles

La bataille du premium fait rage depuis les années 60. Outre le blason et la qualité de finition, le look des productions teutonnes haut de gamme (traduction du mot "premium") constitue une des motivations d'achat les plus importantes. Et bien, chacune des marques Audi, BMW et Mercedes n'a pas toujours enfanté des sylphides. Entre lignes disproportionnées, mimétisme et qualité de finition, il y a eu quelques loupés chez nos trois protagonistes teutos. Revue (non exhaustive).

L'Audi 100 Avant: pas très heureux, l'équilibre du style...

Audi A1 (première du nom): elle a l'air un peu triste, non ?

Audi V8: une Audi 100 bodybuildée... et ça se voit !

Série 5 GT: la R16 de béhème. On est loin des fines berlines séries 3 ou 5.

Le tableau de bord "double vague" du milieu des années 2000 chez BMW. Je l'ai toujours trouvé "lourd"...

Série 3 GT: une R16 en réduction ?

Mercedes GLE coupé: copie de la BM X6 (voir ci-dessous).


La Classe C "W202": fadasse, non ?

Tableau de bord des premières premières  Classe A: plastiques durs en pagaille.

Mercedes CLC: un replatrage du coupé Classe C "W203", pas vraiment réussi.


L'arrière du Mercedes GLC ressemble beaucoup à celui de l'Audi Q5 (notemment les feux).
Le GL impressionne. Mais "le" gros SUV de luxe reste le Range !
Taillé à la serpe, théoriquement inspiré du légendaire "G", le GLK a été un échec.

Sur le thème des autos les plus moches, je vous conseille ce lien (en anglais) :

www.edmunds.com




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire