S'abonner à ce blog par e-mail

jeudi 1 octobre 2015

AMG et le “G”

En 1979, Mercedes lance le 4x4 “G”, pour “Geländewagen”, qui signifie “véhicule tout-terrain” en allemand. Cet authentique franchisseur fut étroitement développé avec le spécialiste autrichien, Steyr Puch, pour aller chasser sur les terres des Land Rover. Dès le début des années quatre-vingt, AMG s’y intéresse, comprenant très tôt que bon nombre d’acheteurs privilégient l’apparence de leur 4x4 plutôt que le franchissement pur et dur. Le préparateur proposera donc une offre pour le G, dont un kit remplaçant les phares ronds par des feux de Classe S.

Diverses modifications mécaniques à base de V8 et esthétiques (extérieures et intérieures) – sièges Recaro, un téléviseur, etc. – compléteront cette offre inconnue en France.

Après avoir réalisé pour le compte de Mercedes une série limitée de 500 GE en 1989, AMG développera, une fois passé dans le giron de l’Étoile, les fameux G 55 AMG. En 2012, le G se porte comme un charme. Il vient même d’être restylé – une fois de plus ! – et lancé en versions G63 AMG (V8) et G65 AMG (V12), cette dernière ayant été
réalisée à la demande des marchés russes et des Émirats… mais au
final commercialisée aussi en France.





















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire